Thèse doctorale: Vulnérabilité du système socio-environnemental en domaine sahélien



Vulnérabilité du système socio-environnemental en domaine sahélien: 

l’exemple de l’estuaire du fleuve Sénégal de la perception à la gestion des risques naturels

"Thèse en cotutelle présentée pour
obtenir le titre de Docteur de
l‟université de Strasbourg et de
l‟Université Cheikh Anta Diop de
Dakar"

Par : Coura KANE

Voici un résume du thèse:

"La zone sahélienne est sujette à une forte variabilité hydro climatique qui se traduit ces dernières années par un retour à des hivernages pluvieux. L’estuaire du fleuve Sénégal qui se trouve dans sa partie septentrionale subit les conséquences de ces fluctuations climatiques. En 2003, la crue du fleuve Sénégal qui s’annonçait précocement avait poussé les autorités sénégalaises à délocaliser l’embouchure du fleuve Sénégal à 25 km en amont.
Cette décision prise dans l’urgence a entraîné de profondes modifications du comportement hydrologique et hydrodynamique de l’estuaire. L’objectif de ce travail est de mettre en évidence la relation conflictuelle de l’homme à l’environnement, notamment illustrer une approche de géographie globale qui se situe résolument à l’interface homme/nature. Il s’agit de montrer, d’une part, que la société engendre des vulnérabilités par ses différentes modes d’occupation du sol dans un espace qui est déjà fragilisé par ses conditions physiques.
D’autre part, les différentes politiques visant à atténuer les risques naturels ont induit une vulnérabilité plus insidieuse du fait d’une absence de culture du risque perceptible dans les pays en voie de développement.
La thèse s’articule en trois étapes. La première consiste à montrer par une analyse du cadre phyique que l’estuaire est un espace soumis à des aléas (inondation, salinité) alors qu’il connaît une forte expansion urbaine et de façon paradoxale les activités agricoles s’y développent. La deuxième partie s’intéresse au fonctionnement d’un estuaire fortement anthropisé suite à la gestion des aléas hydro-climatiques. A partir des enquêtes, de l’analyse diachronique des images satellites, des mesures topobathymétriques, de salinité, etc. La vulnérabilité du système socio-environnemental face aux modifications du milieu et l’accentuation d’une vulnérabilité en cas d’une élévation du niveau marin ont été mises en évidence dans la troisième partie de cette thèse.
Les résultats montrent que la sécheresse se poursuit au Sahel, les années humides de ces dernières années sont une anomalie détectée dans la séquence sèche de la variabilité climatique qui est de rigueur au Sahel. Le phénomène des inondations à Saint-Louis est plutôt provoqué par l’incurie urbaine. Les actions anthropiques qui sont de plus en plus prédominantes dans le milieu conduisent, le plus souvent, à la survenance des événements catastrophiques."

ليست هناك تعليقات